Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[ HONDA NR 750 ]
#1
Il faut que vous exprime ici ma plus totale stupéfaction.

J'ai appris, entre deux verres de punch et un bâfrage de petit four chez Honda ce soir, qu'il y a avait à Poirsouille des potes que jusque là j'aimais bien, mais chez qui le nom magique et intemporel de Honda NR 750 n'évoquait juste rien.



[Image: 15040209272517270213134453.jpg]



J'ai d'abord pensé fugacement à incinérer sur place tous ces impies (à l'exception de Zoé qui avait l'excuse de la jeunesse et de la mauvaise éducation de ses parents indignes ), puis je me suis ravisé, et je prends donc mon bâton de pèlerin pour prêcher la bonne parole.


Alors un tout petit clin d’œil à la plus désirable moto jamais produite de mon point de vue, le rêve absolu et inatteignable de tout motard qui se respectait en 1992. Voire en 2015 pour ma part .





En fait, si je gagne au loto, je vous présente LA machine au guidon de laquelle je Poirsouillerai avec vous, à la condition cependant d'en trouver une à acheter: à peine 800 exemplaires produits dans le monde , dont ... 34 exemplaires pour la France , les très rares modèles à la vente se négocient de nos jours au delà de 60 000 € !

Soit un poil plus cher à valeur constante que leur prix de base en 1992, qui était de 375 000 F .


[Image: 15040209263317270213134447.jpg]



Et pourquoi un tarif aussi stratosphérique?
Simplement et sans exagérer, la NR 750 était , et demeure encore en partie 25 ans plus tard, une incroyable vitrine technologique, une démonstration ultime du savoir faire de son constructeur, au point qu'en 2015 la plupart des solutions révolutionnaires en 1991 (année de sa présentation ) adoptées pour elle n'ont pas été dépassées voire même égalées sur une moto de série .



La liste des ses innovations majeures serait longue et trop fastidieuse, plus de 200 brevets furent déposés par Honda concernant cette seule machine .
On pourra cependant parler brièvement de quelques éléments marquants, comme par exemple :


> Une construction de châssis ou tout ce qui n'était pas en aluminium moulé sous pression était en titane . Une pure folie au début des années 2000, alors imaginez en 1991...


> Pour l'ensemble de l'habillage, faisons là simple ; la moto entière était construite en fibres de carbone ! C'est simple, le carbone s'est généralisé à part çà des années plus tard sur les monoplaces F1 . Shock

Pendant qu'on y était le carénage était étudié comme une peau pour minimiser les forces résistantes dues à l'écoulement de l'air, accessoirement. On utilise ça pour les plus récents sous-marins, 20 ans après.

Quelques gadgets devaient ravir l’acheteur, comme la fourche inversée totalement réglable ou la bulle au traitement optique au titane , ... comme un chasseur F15 du moment . lol


> Bien entendu, il aurait été dommage de na pas mettre des jantes en magnésium, non ? Sauf qu'à l'époque même les bécanes de compète n'en disposaient pas pour la plupart.


[Image: 15040209263317270213134448.jpg]



> La partie poste de pilotage n'avait pas été oubliée, l'exhaustivité du combiné d'instruments était sublimée par de très nombreuses infos numériques. Et dire qu'on trouve ça moderne en 2015 ! Tongue


[Image: 15040209263317270213134449.jpg]

> Mais c'était la partie moteur qui avait stupéfié la planète motarde à Genève lors de sa présentation ; un concept unique et je pense unique pour la postérité, un V4 ( VFR inside, yeah !!! Smile ) de 750 cc à pistons ovales . Oui, vraiment ovales .



[Image: 15040209291817270213134455.jpg]



Un vrai cauchemar de mécano que ce moteur, qui demandait pas moins de 32 soupapes soit 8 par cylindre, deux bielles par piston, ainsi que deux bougies. Et bien entendu la plus puissante centrale de gestion électronique jamais produite pour gérer l'injection .


Le résultat de tout ce jus de cerveau japonais ?

Un 750 qui en version de base pour utilisateur lambda quoique fortuné délivrait la somme colossale en 1991 de 130 CH à des régimes de 14 500 trs, le tout en ronronnant gentiment et dans une fiabilité totale, selon le vœu du constructeur qui voyait en cette moto la Sport/Gt ultime plutôt qu'une hypersport exigeante .

D'ailleurs une version "un peu optimisée" pour la perf a vu le jour : elle proposait 155 CH ( oui, calculez ! Une 1000 hypersport de 2015 n'a pas un meilleur ratio cylindrée/puissance Rolleyes ) , elle grimpait au delà de 17 000 trs/min et elle accrochait les 300 km/h, elle a d'ailleurs battu plusieurs records mondiaux.



Le plus rigolo dans cet engin inouï, c'est que ça demeurait une pure Honda de route selon la philosophie Honda.

Autrement dit, sa fiabilité était au delà de tout reproche, et tous les incroyables veinards qui ont eu la chance de l'essayer ont dit que ses commandes étaient d'une douceur et d'une onctuosité parfaites, qu'elle était tout à fait facile voire naturelle à piloter, et que son moteur était d'une souplesse inimaginable permettant de repartir du ralenti quasiment sur les six rapports de la boite.


Et aujourd'hui faudrait pas forcément s'y frotter avec un missile full de 2015, elle abattait le 0>100 km/h en 2.2 sec . Shock Cherchez des bécanes actuelles qui le font , vous allez être surpris . Une S1000RR HP4 le fait en 2.9 sec , alors imaginez.


Bon, j'arrête avant de devenir dithyrambique ( comment, c'est pas déjà fait ? ), c'était la Honda NR 750 . Depuis, y'a plus eu de superbike qui m'ait fait autant bander .


Quelques liens si vous voulez :

Une prez à l'époque : http://www.motoplanete.com/honda/414/NR-...ntact.html


Un bref et plaisant à lire article : http://www.motards-en-voyage.com/motos/m...echnologie


Un article très complet , technique, en anglais : http://www.motorcyclespecs.co.za/model/h..._nr750.htm


Un autre plus concis : http://www.fasterandfaster.net/2013/02/m...en-up.html
Vas Vite ou Flânes. Mais Roule !
Répondre
#2
Ps, j'oubliais !

Elle est belle .
Vas Vite ou Flânes. Mais Roule !
Répondre
#3
bon....

primo : j'ai tout lu ton texte qui transpire, que dis je, qui bave l'envie ! Tellement, que tu viens de perdre 45 balais à mes yeux, on dirait un enfant les yeux éclaté devant son rêve. c'est beau Smile

deuzio : elle est moche, oui j'aime pas les clignos ! (là je pars en courant !), non vraiment c'est pas de mon époque, du coup j'ai du mal avec ces lignes. après pour l'époque je dis pas Smile Je suis juste de la mauvaise génération pour l'apprécier à sa juste valeur Smile
[Image: jtag.png]

Répondre
#4
Merci Chel de m'aider a faire la culture de la crapule.

Pour ce qui est de l'esthetique, oui, effectivement, les clignos arrieres sont moches et c'est un peu massif. Mais dans le style retro futuriste, j'aime bien. Par contre, ce qui me scotche c'est le tableau de bord. Je le trouve ultra en avance. A part quelques loupiottes qui font datees, je le trouve plus morderne que sur bien de motos acutelles.

Mais je me pose une question, Honda qui a fait preuve de tout son savoir faire, et a depense sans compter pour produire une moto en avance sur son temps, Honda a t il fait le travail jusqu'au bout ? A t il enfin revu ses commodos ? Big Grin
[Image: Signature-2.jpg]
Répondre
#5
Impressionnant de technologie, surtout pour l'époque ! Après comme jTAG je suis mitigé sur la bouille de la moto.
Par contre je note le souci du détail : le clapet pour ranger la béquille sous le carénage, c'est classe.
Poireau pilote
[Image: Signature_Quick.jpg]
Répondre
#6
Je comprends aisément vos appréciations mitigées à propos de l'esthétique de la NR .
Vos références en matière de design moto commencent avec les années 2000, les miennes remontent aux années 70.... Smile

Sinon et pour l'anecdote, inutile de chercher une moto qui fasse le 0 a 100 kmh plus vite que cette mamie Honda. Hors motos préparées à coup de nitro et autres compresseurs, c'est tout simplement la plus rapide de toute l'histoire.

http://www.moto-museum.net/classements/accel-asc-1.html
Vas Vite ou Flânes. Mais Roule !
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)