Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[ PNEUS POWER3 ET USURE ]
#1
Un petit retour d'XP à propos de pneus les amis , vous n'en avez probablement cure mais ça me fait envie de l'écrire . Wink

Pour une fois, juste après changement de gomme , l'arrière en l’occurrence , j'ai pu me livrer à un petit test comparatif entre un Michelin Power3 juste arrivé aux repères d'usure ( en fait , légèrement dépassés sur les flancs et même pas atteints au milieu de la bande roulement ) et son petit frère totalement neuf, en phase rodage .

Quoi de mieux pour un test que de prendre une belle journée comme aujourd'hui, et une route que je connais un peu - çàd la N7 - à quelques jours d'intervalle ?


Bilan, c'est assez cruel pour le pneu en fin de vie , donc je maintiens que Michelin continue à faire des pneus qu'il faut vraiment changer à peine arrivés aux témoins ! Sad



Le pneu usé a à peine plus de 5 000 kms, et il fait illusion en ligne droite, en préservant encore le confort de roulement et la propulsion . Je précise qu'il est usé de façon très régulière, bien rond, et ne présente aucun crénelage .
Mais dès que ça tourne, changement de programme :
En courbe, ça passe jusqu'à environ 30° d'après mon pifomètre/inclinomètre , on pourrait encore rouler serein sur les grandes courbes - et sur un bon revêtement .
Au delà , en mettant franchement de l'angle, fin de la récréation ! Il  glisse sur l'angle maxi, et envoie de petites remontées d'à coups imprévisibles ni agréables ni sécurisants sur l'angle .
Il se désunit facilement en perturbant le guidage à la réaccélération ( on a du coup des minimes mais brutaux épisodes de survirage ) , il incite à rendre la main et montre bien qu'il ne parvient plus à encaisser sur l'angle ni le couple pourtant modeste  ni la puissance quelconque de ma monture .



Le pneu neuf, à peine la bande de peur enlevée ( le temps d'arriver au col du Testanier depuis Mandelieu Big Grin ) est une quasi perfection ! Sportif, rendant la moto très agile en demeurant assez neutre , vif sans être piégeur, confortable, la moto tourne toute seule dans un guidage très sécurisant .
Pas le moindre mouvement parasite de l'arrière en passant sur l'angle sur des irrégularités de revêtement ou des trous . Aucun à coup, mais surtout aucune glissouille, et je vous jure qu'en essayeur consciencieux j'ai vraiment essayé de le torturer dans la montée de la carrière  Tongue . De la vraie sérénité quoi .



Alors M'sieur Bibendum, vraiment j'adore ton Power3. Si .
Il est parfait pour mon petit niveau de pilotage et pour ma machine, il offre des performances de très haut niveau en toutes circonstances  ainsi qu'un super feeling ..... jusqu'à 80% d'usure, pas plus !
Au delà, on a envie de le changer vite ou de se mettre au cruising.

Alors dis-moi, tu pourrais me le faire juste un peu plus durable ton gommard, tu sais vraiment pas faire comme Bridgestone dont les pneus sportifs tiennent quasiment sans modification de comportement jusqu'à 105% d'usure ?

Parce que mine de rien M'sieur Bibendum, ton pneu c'est quasiment le plus cher de sa gamme, on peut quasiment s'acheter trois trains de Bridge S20EVO pour le prix de deux chez toi .
Et à 5 000 kms maxi l'espérance de vie "utile" , je crois bien que pour mes prochaines gommes je vais retourner chez d'autres manufacturiers faute d'être assez argenté pour financer les renouvellements anormalement rapides de ton beau Power.



Merci à ceux qui m'auront lu jusqu'au bout ! Wink
Vas Vite ou Flânes. Mais Roule !
Répondre
#2
ok !
Straightliner
Jamais plus vite que ma peur
[Image: signcarre.JPG]
Répondre
#3
Lu jusqu'au bout !
[Image: Signature-2.jpg]
Répondre
#4
Ressenti relativement similaire sur mon dernier arrière. Ceci dit les deux pneus étaient bien bouffés en V.
[Image: vilo_castellet.png]
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)