Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Édito : La sécurité, dindon de la farce pour Mapool ?
#1
Après le covoiturage et les voitures avec chauffeur, Mapool tente de se faire une place dans le déplacement rémunéré (mais pas avoué) entre particuliers. L'idée est louable mais la réalisation trop laxiste en ce qui concerne l'équipement des clients. Explications, en photos et vidéo.

[Image: photos-redac_2015-08-comotorage-mapool-003__0_150.jpg] [Image: photos-redac_2015-08-comotorage-mapool-005__0_150.jpg] [Image: photos-redac_2015-08-comotorage-mapool-004__0_150.jpg]
Répondre
#2
Terrifiant !
[Image: vilo_castellet.png]
Répondre
#3
Mais ils rappellent plusieurs fois le point le plus importants pour la sécurité : "ne jamais draguer les filles"...
[Image: Signature-2.jpg]
Répondre
#4
Je retiens surtout que je me suis fait enfler en achetant mon matos, alors qu'un casque à 30 balles, un Kway et une paire de gants de jardinage suffiraient... Disons tous ensemble stop à la société de consommation !
Répondre
#5
Oui, flippant .



Et au delà de la stupeur à voir le domaine du "transport" moto ainsi caricaturé dans des conditions d'insécurité et d'impréparation délirantes, on pourrait élargir le débat.... mais ça ne relèvera plus du monde motard mais d'un modèle sociétal émergent, le nôtre : qu'est-ce que c'est que cette société moderne qui crée à tours de bras des systèmes non professionnels mais rémunérés quand même, ou l'amateurisme le dispute à la fraude aux cotisations sociales ???!

Parce qu'il faut rappeler quelques faits que presque tous les acteurs de cette nouvelle société civile omettent.

L'amateurisme voire l'improvisation deviennent la règle dans plein de nouveaux business , c'est le nouvel Eldorado post éclatement des bulles internet sur la toile. Je pense à , outre ton très bon exemple , Uberpop, Airbnb, Blablacar et bien d'autres encore sans doute.



Tout cela semble bien sympathique, si l'on s'en tient aux apparences ; les défenseurs de ces systèmes expliquent doctement que c'est le signe d'une société moderne solidaire, prêteuse, confiante envers autrui, etc....
Eh bien je soutiens exactement l'avis contraire !



> C'est le signe patent d'une société consumériste égoïste , individualiste et monétisée à 110% , on ne convoie plus son voisin connu par amitié , on covoiture un anonyme inconnu contre rémunération exclusivement. On ne prête plus sa piaule à un pote, on la loue à un mec croisé sur le net. On ne rend plus service, on monnaie toute intervention envers son prochain.
Et c'est ce premier point qui si pas grave me chagrine le plus.




> C'est potentiellement très compliqué voire dangereux dès lors que tout ne se passe pas pour le mieux . Quid des garanties, quid des réactions des assurances le jour où un passager de Blablacar a un accident qui le laisse paraplégique, quid de l'indemnisation d'une maison détruite par un incendie déclenché par un "invité" payant Airbnb de la villa, quid des responsabilités d'un passager d'une  moto-taxi non reconnue qui aurait gigoté jusqu'à faire tomber la bécane ?

Dans tous les cas, je suis intimement persuadé que les assureurs, qui sont tout sauf des philanthropes, s'ils ferment les yeux sur les petites indemnisations du quotidien ne se gêneront pas pour priver d'indemnisation l'assuré malheureux si les sinistres se chiffrent en millions. Et ils auront les moyens de le faire très facilement au vu des clauses d'assurance, lisez vos contrats !




> Et enfin, mais c'est tout sauf négligeable ; ces systèmes entre particuliers , s'ils engraissent ( beaucoup ! ) les créateurs des sites internet qui les gèrent , créent de la pauvreté dans tout le reste de la population ! Mais oui, réfléchissez un petit instant ...


Une personne sur 10 au moins utilise de nos jours ce genre de "services", mais sont-ils soumis à déclaration et donc à impôt ? Ben non, la plupart du temps tous ces micro-revenus qui font des fleuves d'argent au final échappent au radar de Bercy, chacun le sait.

*** Donc, d'une part ils contribuent à creuser la tombe des artisans patentés.
Entendez-moi bien , je n'ai aucune sympathie spontanée envers le chauffeur de taxi du coin, je n'ai pas d'amis intimes loueurs saisonniers. Sauf que eux ils paient une patente, des impôts, des taxes, tout ça .....
Alors si l'on veut qu'ils viennent grossir en masse la longue liste des chômeurs faute de pouvoir lutter à armes égales contre cette nouvelle économie en grande partie souterraine, ben y'a qu'à continuer : êtes-vous prêts, les amis, à voir encore grossir votre cotisation chômage sur la prochaine fiche de salaire  pour avoir dégoté une loc' à peine moins chère que les prix du marché, pour avoir fait un trajet à 20 balles ?



*** Et d'autre part, comme évoqué ci dessus, qui sait ce que coûte le travail au black en France chaque année ? Allez, à la louche , entre les cotisations sociales non perçues et les impôts non acquittés, dans les 100 milliards d'€ au bas mot. Oui, vous avez bien lu. C'est nettement plus que le déficit annuel de budget de l’État hors dette .

On peut l'exprimer différemment : si demain toute activité à caractère professionnel était équitablement source de taxes ou impôt, voici à quoi ressemblerait votre quotidien :
> Vous ne paieriez plus d'impôt sur le revenu du tout, juste parce qu'il ne serait plus nécessaire à l'équilibre ( instable actuellement Tongue ) du budget de la Nation.
> Vos cotisations vieillesse et maladie seraient divisées à minima par deux, parce que les URSSAF et autres percevraient des dizaines de milliards de plus/an.
> Et donc on cesserait de vous brouter les roubignoles avec l'insondable trou de la sécu, le non moins épineux problème des retraites, jute parce qu'assez de fric - et largement - rentrerait dans les caisses même avec notre taux de chômage indécent.

D'ailleurs si le taux de chômage baissait juste un poil parce que l’État pouvait de nouveau investir dans les grands travaux et les infrastructures , ce qu'il a cessé de faire depuis environ 15 ans, on cesserait également de nous les briser menu avec la rigueur en général. Et accessoirement on aurait des routes refaites à neuf régulièrement comme jadis, plutôt que des serpentins de bitume liquide tueurs de motards en mode rapetassage.


Vous me trouvez too much dans mes propos, vous croyez que j'en fais des tonnes ? Ben non , pour une fois même pas, ce constat est tout sauf extrémiste. Allez à la pêche aux chiffres, et  la prochaine fois que vous privilégiez un modèle d'économie extra étatique s'il vous plait pensez-y. Wink
Vas Vite ou Flânes. Mais Roule !
Répondre
#6
J'apprécie ton analyse Chel, et en plus je te rejoins en bonne partie. Je vais me permettre deux mots, après avoir un peu hésité car je suis capable d'être vaguement relou si je me lance dans un débat politique (au sens noble du terme ou non). Presque autant que si on parle SF, c'est pour dire. Tongue

Je ne suis pas fan du tout de cette "économie collaborative", joyeux terme utilisé par les lobbyistes pour présenter les barbarismes correspondants. Comme tu l'as dit, le but premier est de shunter les procédures liées à leur activité.
Si je ne possède rien, n'ai pas (ou très peu) d'employés, et que mon activité déclarée se limite à mettre en relation les gens entre eux (d'où la partie collaborative) je ne suis pas soumis aux obligations des acteurs historiques c'est magnifique non ?
Les nouveaux gros sites marchands ne possèdent pas de marchandise (eg Leboncoin, priceminister), et ne rémunèrent pas les vendeurs, c'est même l'inverse souvent.
Les nouveaux acteurs du transport de personnes (Uber et co), idem: pas de véhicule, les transporteurs ne sont pas des salariés.
Les nouveaux acteurs du voyage (airbnb)... bon je ne vais pas faire l'inventaire à la Prévert, vous avez compris le principe.

Du coup c'est une optimisation sur tous les plans: les sous ne passent pas par la boite directement, mais par des canaux qui échappent souvent aux contrôles, pas de relation employeur/employé, peu de responsabilité de la boîte vis à vis du client vu qu'elle ne fournit pas le service, pas de responsabilité vis à vis des prestataires... Ça donne au public l'impression de payer moins cher une prestation équivalente, donc on se jette dessus, sauf que le modèle des boîtes est basé sur l'exploitation des fournisseurs des services ou vendeurs.

Par contre, pour moi, c'est plus un pas en avant dans l'exploitations des failles de régulations (afin de contourner les réglementations) de la part des entrepreneurs, qu'une dérive individualiste des exploités. Effectivement, préférer bosser au black (pur moi c'est peu ou prou ce que font les chauffeurs Uber par ex, c'est un travail déguisé) c'est un choix à courte vue. Les revenus des chauffeurs UberPop, entre autres, ne sont pas soumis aux prélèvements sociaux, youpi ! Mais du coup pas de protection sociale non plus, et pas d'entrée pour l'état. Mais le choix n'est pas entre véhiculer un pote gratos ou un inconnu contre espèces, plutôt entre une activité salariée régulée et une sous le manteau.

Bon, j'arrête là (un peu abruptement mais je viens de réaliser la longueur de mon intervention), et je propose de continuer cette discussion à l'apéro. Pour la peine je fournis un tl;dr:
Toutafé Chel*
(* sauf que je vois plus l'exploitation par les sociétés que tu décris que la dérive individualiste)


Fin de la minute gaucho-mouche bzzz
Répondre
#7
Intéressant, ton développement !
De facto ça mériterait au moins un apero pour approfondir le sujet. Wink
Vas Vite ou Flânes. Mais Roule !
Répondre
#8
Coincidence, un article intéressant sur Airbnb via arrêt sur images (accessible ajd uniquement ou sur abonnement): http://www.arretsurimages.net/articles/2...our-id7911
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
Exclamation Sécurité routière : Plaque plus grande pour tous lequipement.fr 3 1,309 27-07-2016, 18:52
Dernier message: lequipement.fr
  Sécurité routière : Votre moto va parler pour (ou contre) vous lequipement.fr 5 2,170 02-06-2016, 16:18
Dernier message: lequipement.fr
  [Édito] TVA réduite et équipement, le faux combat ? lequipement.fr 1 1,786 18-12-2015, 18:15
Dernier message: Le Chel
  [Edito] Presse, excès de vitesse et déficit d'infos lequipement.fr 1 2,053 13-06-2014, 19:38
Dernier message: Le Chel
  Édito : Bientôt mille euros par SMS au volant lequipement.fr 7 9,111 14-04-2014, 15:53
Dernier message: Le Chel
  Édito : Haro sur la vitesse, encore et toujours lequipement.fr 3 3,127 09-01-2014, 18:19
Dernier message: Le Chel
  Édito : Les 125 cm³, pas vraiment des motos ? lequipement.fr 1 3,610 02-07-2013, 23:50
Dernier message: Vilbrekin
  Édito : C'est Noël avant l'heure avec le RVR lequipement.fr 4 6,762 03-09-2010, 20:04
Dernier message: Psyke

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)