Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Fibre
#1
Plutôt que de polluer le thread Bonjour, on va faire plaisir à Vilo.

De l'intérêt de l'impression 3D dans la réalisation de moules

L'outil informatique apporte certains avantages comme la capacité de faire une symétrie parfaite ou encore une personnalisation rapide. Par exemple, si on veut faire une plaque phare avec un numéro spécifique en relief, cela se fait en deux coups de souris sur un PC. On peut ensuite lancer l'impression du moule qui va certes durer plusieurs heures, mais où la machine va travailler toute seule. En opposition à la création d'un moule qui au final demande pas mal d'étapes faites par l'humain (que je pourrais détailler si ça vous intéresse).
Pour moi l'impression 3D pour faire des moules est parfaite si on a une pièce unique ou presque. Le moule sera de moins bonne qualité (à priori) et moins durable.

On est évidement limité en volume d'impression en fonction de l'imprimante. Par exemple la notre permet de faire du 30*30*40 max. Ce qui est au final assez petit pour des pièces motos.

Quand au coût d'un moule en plastique imprimé versus une moule en fibre, on doit être assez proche. Pour l'impression 3D on va prendre un PLA à environ 20€ le kilo, sachant que le moule de plaque phare que je suis en train de faire va consommer 60 grammes soit 1,20€ de plastique. Il faut bien entendu ajouter le prix de l'élec, qui n'est pas énorme. A vue de nez je dirais qu'un moule coute entre 2 et 3 euros. Pour le coût d'un tel moule en fibre, au niveau matière première on doit être un poil moins cher.

Reste aussi à savoir ce que va donner la qualité d'impression pour un moule. Plus le moule est beau, plus la pièce sera belle. Avec ce que je suis en train de faire, il y aura surement du travail de ponçage à faire. Il faut dire que j'utilise du PLA qui ne se lisse pas très facilement (contrairement à l'ABS, mais qui lui pue quand on l'imprime en plus d'être compliqué à imprimé). Il faudrait que je me penche du côté des PTEG qui semble-t-il se lissent bien.

Voilà un début de discussion qui peut s’avérer forte intéressante ma foi.
[Image: Signature-2.jpg]
Répondre
#2
Plein d'infos, merci ! Smile
Vas Vite ou Flânes. Mais Roule !
Répondre
#3
T'as été plus rapide que mon édit.
[Image: Signature-2.jpg]
Répondre
#4
Intéressant en effet, ma foi !
[Image: vilo_castellet.png]
Répondre
#5
Merci encore pour ton post @knacki Big Grin.

Petite question, comme logiciel 3D t'utilises CURA ? Dans mes souvenirs d'étudiant; on avait du mal a contenir l'incertitude lors de l'impression depuis la marquette générée.. (du fait de la construction par couches. La qualité de la couche n depend de la couche n-1) mais a qualité/precision de l'imprimante joue beaucoup aussi Big Grin

Aussi, ta pièce est moins résistante en cisaillement avec une impression 3D. Mais HS vu que c'est un moule ta pièce, si j'ai bien compris le contexte.

Fait intéressant, "première moto imprimée avec une imprimante 3D" : http://www.primante3d.com/moto-impression-3d-23112018/
Répondre
#6
Intéressant.

Knack, par curiosité, tu parles du paramètre coût-euros, mais quid du coût en temps ? La question n'est pas trop en termes de facture EDF, t’en parles déjà mais grosso modo le coût de l'indisponibilité de la machine et le temps passé total pour avoir ta pièce finale. Il me semble que c'est encore pas top avec les imprimantes d'aujourd'hui.
Pour le lissage du PLA, j'avais vu des astuces mais qui ne me semblent pas trop applicables à ton cas.
La plus rigolote était d'utiliser une bombe de peinture: elle va naturellement s'accumuler dans les creux et bam, ça lisse. ^^
Répondre
#7
Pour répondre aux questions :
J'utilise Cura pour découper les modèles en couches. Par contre je modélise avec Fusion 360.
La résistance n'est pas un critère important pour un moule, même si je dois peaufiner les réglages. 

Pour ce qui est du temps total, je pense que ça se vaut en fonction des pièces .par exemple pour la plaise phare est super simple à modeliser en 3D., On va donc gagner du temps versus une méthode plus traditionnelle surtout si on veut un chiffre integre. 
Ensuite la création d'un moule de manoere artisanale demande quand même du temps car il y a beaucoup d'etpaes de sechages. Grosso modo une pièce va prendre 4/5h mini avant d'être prete a l'emploi. L'impression du moule a demandé 5h (mais une version amélioree devrait plutot tourner autour de 8/10h) 

On est en train de discuter pour un mix traditionnel/impression 3D
[Image: Signature-2.jpg]
Répondre
#8
Je confirme que le moule en impression 3D marche plutôt pas mal et permet d'avoir des trucs personnalisés rapidement. Par contre il est à usage unique.
[Image: Signature-2.jpg]
Répondre
#9
protège ton moule avec du scotch Smile une fois la pièce en fibre faite, c'est le scotch qui reçoit les résidus de colle etc, et donc une fois retiré ton moule est à nouveau disponible !
Répondre
#10
Le problème du scotch c'est que ça va faire des marques pas belles sur la pièce, et ça augmente le post traitement
Il est à usage unique car n'est pas assez rigide pour résister à la torsion, et que sortir une pièce, même avec 3/4 couches de démoulant, ce n'est pas toujours évident; donc on est obligé de l’effeuiller pour sortir la pièce. Mais ce n'est pas grave car l'idée est de fournir des pièces uniques. Par exemple des plaques de phare personnalisées.
[Image: Signature-2.jpg]
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)