Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[ESSAI] Triumph Sprint ST 1050
#10
Reprise du message précédent:
Bien dit !
Répondre
#11
Bien dit !
Straightliner
Jamais plus vite que ma peur
Répondre
#12
Bah disons que j'ai l'honnêteté de reconnaitre que je suis un poireau alors.
[Image: vilo_castellet.png]
Répondre
#13
Bah tu as cree ton forum a ton image Tongue
Straightliner
Jamais plus vite que ma peur
Répondre
#14
Alors, voici quelques menus calculs ! Combien m'a coûté ma SV ??

Prix d'achat le 01 Novembre 2006: 3100€.
Gravage SRA: 55€.
Chaîne: 99€
Carte Grise: 156€
Pneu AV Power: 110.60€
Révision: 361,25€
Pot d'échappement: 387.50€
Durites avia: 95€
Ressorts: 188,45€
Road 2: 163.10€
Power: 112.70€
Plaquettes AR: 26€
Kit Chaîne + révision: 183.70€
Power: 155.20€
Il me manque l'éclairage de plaque et divers trucs (revue technique), estimation: 60€
Assurance en Tiers + vol:
Nov 2006 -> Mai 2007: ~300€
Mai 2007 -> Mars 2008: 520€.
Essence:
Je compte 16500km à ~6l/100, pour un prix moyen sur la période de 1,28€ (on va dire, hein, au pif).
Ce qui donne 1267€ d'essence (ça en fait, hein, 990 litres !!)


Je n'ai pas compté mon équipement perso, ni la sacoche de réservoir, ni le PR19 que j'ai conservé...


Pour un total de: 7340,5 €.
Je déduis le prix de vente: 2600€

Voilà, voilà, mes 16500 km à bord de ma SV m'ont coûté la bagatelle de 4740,5€ (qui a dit que la moto c'était ruineux ??), et rapporté au kilomètre: 28,7 centimes du kilomètre parcouru.
Pour mémoire, le post de Chel sur le prix de revient réel de nos motos donnait pour la SNV 36 centimes.

Voilà voilà !
Straightliner
Jamais plus vite que ma peur
Répondre
#15
Intéressant, mais tu t'es pas un peu craqué de mettre ça dans le post de la sprint ?
[Image: vilo_castellet.png]
Répondre
#16
Ah merde, je croyais avoir posté ça dans le topic de la SV lol
Straightliner
Jamais plus vite que ma peur
Répondre
#17
Jolis calculs . Mais je suis un peu surpris par la faiblesse du poste "révisions", tu me détailles un peu ça, Shef?

A noter, les calculs de PRK intègrent également le prix moyen des réparations en fonction du taux moyen de pannes au km, et comme tu n'en a eu aucune, de panne.... De l'avantage de choisir des motos fiables et/ou éprouvées!Wink
Vas Vite ou Flânes. Mais Roule !
Répondre
#18
Une révision complète "lourde" à 36000, et une révision "simple" vidange à 42000. La prhcaine révision "lourde" approche dans 2500km. La grosse révision n'a pas couté trop cher probablement car je n'ai pas fait vidanger la fourche (fait au changment de ressorts), et que la vérification du jeu aux soupapes n'a pas donné lieu à un réajustement (c'est souvent ça qui douille).
Straightliner
Jamais plus vite que ma peur
Répondre
#19
L'ami Shef ayant eu l'extrême obligeance de me laisser poser mes fesses sur son nouveau bébé, ce sur une bonne vingtaine de bornes, je m'en voudrais de ne pas donner mes opinions à la communauté , dont acte;

Tout d'abord ma vision plastique de l'engin : elle est plus belle en vrai qu'en photo, voilà un premier bon point ! Bon, nul ne l'ignore parmi vous, je ne suis pas fan des pots sous la selle (une hérésie mécanique et pratique ! ) mais hormis cela, la ligne et les proportions sont harmonieuses, et la finition de bon aloi. L' accastillage est de qualité, les montages semblent soignés, pas de reproches sur cette partie statique, l'engin a du pédigrée apparemment. Ah si, quand même un vrai carton rouge à agiter; à ce niveau de prix et de gamme, l'absence d'un embrayage hydraulique est simplement impardonnable, d'autant que je m'apercevrai au roulage que sans être athlétique, le maniement du levier reste plutôt ferme (et pas très progressif, sans pour autant que ce ne soit vraiment critiquable), un mauvais point pour la ville et les embouteillages .

La prise en mains s'effectue, volontairement, sur une belle portion droite et lisse de la N7, le temps de se familiariser avec la bête ... et avec cette p..... de position à la con des sportives, l'axe de roue avant entre les paluches et le dos cassé .Tongue
Bon, tout de suite, pas de frayeurs à redouter, ça se ressent! L'impression première, celle qui souvent est bonne, me dit que le châssis comme les suspensions sont de qualité eux aussi. Sur revêtement lisse, les attaches au sol font un excellent travail, la route est bien sentie sans inconfort, on perçoit bien également la rigueur de conception de l'ensemble. Chouette, tout ça s'annonce bien pour les quelques kms de virolos ou j'emmène les copains en balade, et qui nous tendent les bras au prochain croisement!
Sur cette partie première, je note également l'excellente disponibilité du moteur, bien rempli partout comme j'aime, disponible à - presque- n'importe quel régime, et en plus assez démonstratif, ce qui ne gâche rien....
Ce trois pattes a effectivement une plutôt jolie voix, passant des graves (râles? ) genre twin aux belles envolées de turbine quand on tourne bien la poignée.Le tout sans devenir trop bruyant, ce que j'apprécie pour une bécane censée être une voyageuse au long cours. Je ne suis pas béat, mais quand même assez conquis !
En termes d'efficacité pure (accélérations, et surtout reprises), honnêtement je ne crois pas qu'il surpasse vraiment mon 1000 CBF, il est même probablement inférieur dans les très bas régimes, mais il a le bon goût d'agir -efficacement sans aucun doute - en le faisant savoir , juste ce qu'il faut pour les sensations, donc encore un bon point pour la Triumph.
Ma Honda est évidemment bien plus douce aux commandes ,que l'on parle de l'embrayage, de la progressivité des freins ou de la gestion de l'alimentation, mais elle fait tout plus discrètement, trop aux yeux de beaucoup.

Arrive un patelin à passer sur un filet de gaz, et voilà que je trouve deux défauts véniels à la jolie anglaise , des trucs pas insurmontables mais qu'il faut accepter ( moi j'ai un peu de mal...) Le premier, c'est la cuisson ! Boudiou ce qu'il chauffe les cannes ce moulbif, je sens qu'il y aura du Shef et de l'Amnye rôtis au menu des retours de balade l'été ! Et dire qu'il paraît que sur la première version c'était pire....Et le second, là ça me gène un peu plus , en brave vieux que je suis ; Cette anglaise a chopé la maladie décidément très contagieuse des trois quarts des bécanes à injection , elle donne des a-coups plutôt marqués à très bas régimes forts déplaisants , surtout quand on remet un p'tit filet de gaz après avoir coupé. Malgré toute mon application, je n'ai pas réussi à les empêcher totalement, encore un plutôt mauvais point sur les liaisons entre deux Poirsouilles. Pas insupportable, certes, mais chiant , surtout avec une passagère.... Décidément ma CBF est la SEULE moto qui équipée de l'injection se montre aussi bonne fille que nos anciens moteurs à carbus... Wink

Bon, passons aux choses sérieuses, voilou justement de belles séries de courbes un poil vicieuses sur une route bien défoncée, comment elle va m'avaler ça la grosse britonne?
Eh ben bien ! Le ressenti du début se confirme, cette meule est bien née, elle a de la rigueur dans le châssis, elle se guide sans problème (je ne dirais pas sans effort, il faut un peu d'autorité pour lui dire où elle doit aller, poids oblige je suppose)
Il faut s'engager un peu plus qu'avec la mienne, mais la confiance est de mise, les relances efficaces, le freinage sans faiblesse, le train avant est franc ; il ne tombe pas dans la courbe, n'engage pas, ça baigne!

Et pourtant je n'en voudrais pas de sa meule, au Shef... Ben pourquoi???? D'abord parce que tout cela se fait dans un inconfort notoire, maintenant qu'on a quitté l'asphalte lisse; c'est un vrai rodéo sur ce bout de départementale oublié de la DDE! Le train avant donne l'impression d'être exagérément rigide ("en bois" , ai-je dit à Shef en lui rendant sa Triumph...) et l'arrière m'a gratifié de quelques jolies ruades et coups de pied au cul sur des bosses traîtresses; rien qui dégrade la tenue de cap, mais quelle raideur!!! Comme s'il fallait cultiver des hémorroïdes obligatoirement pour bien tenir la route...! Pfff, ma moto me montre au quotidien qu'on peut concilier rigueur et confort , alors là ce n'est clairement plus le cas. La Sprint a choisi son camp, c'est Sport beaucoup, et Gt un peu....
J'ai peine à dissocier ce qui relève de la philosophie de base de la Triumph et ce qui provient des "réglages" que son propriétaire s'emploie à appliquer consciencieusement pour dégrader toujours plus le confort de sa bécane.... Parce que Shef, il passe son temps à durcir toujours plus ses suspensions,Apparemment, le gars Shef a oublié qu'il pèse à peine plus que deux bretzels, comme moi d'ailleurs.... alors est-ce lui le coupable???? Je ne serais pas loin de le penser, d'ailleurs j'ai des preuves photo;

[Image: 1001022rx2.jpg]

Bon, je résume mes pensées embrouillées; voilà à l'évidence un vraie bonne moto! Un bon châssis bien né et bien suspendu, un excellent moteur , une finition classée B , pas de gros défauts, c'est sûr!
Mais une somme de détails, de petites choses, qui agacent sans être graves... (et encore, le défaut majeur à mon idée est lié à un propriétaire nostalgique qui voudrait retrouver avec une bonne Gt l'inconfort de ses meules de jeunesse , tapes pas Shef, ça se fait pas de cogner sur un vieux sans défense Wink )

Et à part ça, pour moins de 50 bornes histoire que je n'y laisse pas une vertèbre, tu me la refais essayer quand tu veux ...!
Vas Vite ou Flânes. Mais Roule !
Répondre
#20
Merci pour tes impressions !

Gloablement d'accord. En ce qui concerne le confort, mea culpa, je suis quand même assez coupable, j'ai pas mal durci les supat', principalement parce que la fourche plongeait pas mal, du coup j'ai durci l'avant, et pour accorder j'ai durci l'arrière. Mais y'a moyen si on le souhaite de régler ça assez souple.
D'accord aussi pour les petits détails chiant qui m'auraient sûrement dissuadé de l'achat si comme toi j'avais dû passer la plupart de mes déplacements en ville de client en client.
Pour mon usage, j'ai mis tout ça dans la balance, et les petits défauts n'ont pas supplanté le reste (principalement le moteur, le look, ....).
Straightliner
Jamais plus vite que ma peur
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [ NOUVELLE BABY TRIUMPH ] Le Chel 6 2,085 20-06-2014, 16:54
Dernier message: knacki
  [Essai] Jean renforcé Triumph Héritage lequipement.fr 1 2,265 23-08-2013, 09:48
Dernier message: Vilbrekin
  [Essai] Triumph Tiger 800 knacki 13 7,459 14-05-2011, 19:20
Dernier message: Le Chel
  [ ESSAI : TRIUMPH STREET TRIPLE R ] Le Chel 5 6,159 12-07-2010, 19:46
Dernier message: shef
  [ESSAI] Triumph Street Triple shef 6 6,834 30-05-2010, 19:53
Dernier message: shef
  [ESSAI] Longue durée Sprint ST 1050 shef 13 13,730 21-05-2010, 22:56
Dernier message: Le Chel
  Triumph Tiger Cub : 800 cm³ en deux versions lequipement.fr 4 4,882 28-04-2010, 09:17
Dernier message: Biquette
  [ESSAI] Triumph Speed Triple 2008 shef 9 7,145 09-03-2009, 16:50
Dernier message: shef
  [FICHE OCCASION/ TRIUMPH 1050 ST] Le Chel 5 4,385 05-10-2007, 11:46
Dernier message: shef

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)