Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[MECANIQUE] Tuto montage durites avia SV650S
#1
J'ai decide de passer aux durites avia sur ma SVS. Quand on part en arsouille avec vilbrekin sur les routes de l'arriere pays apres 1h/1h30, le freinage commence a devenir mou du slip. Je pense que ca ne vient pas du MC ni des plaquettes, le feeling que j'ai est plutot bon, je voudrais juste conserver une bonne endurance.
e ne compte pas changer l'arriere car je ne percois pas de changement de comportement.

Je me suis pris le kit à la maison de la moto: 95eur, livraison dans les 48h;

Voyons le paquetage:
Les durites sous blister:
[Image: 3.JPG]

Le liquide de frein:
[Image: 4.JPG]

On déballe, il y a aussi les vis qui vont permettre de fixer les nouvelles durites au MC et aux étriers:
[Image: 1.JPG]

On remarque que les durites seront directes du MC à l'étrier, on supprimer le répartiteur qui se trouve sur les durites d'origine.

[Image: 2.JPG]
Straightliner
Jamais plus vite que ma peur
[Image: signcarre.JPG]
Répondre
#2
Donc, voici les anciennes durites qui arrivent sur les étriers:
[Image: 6.JPG]

Juste au-dessus de l'arrivée de la durite, la vis avec le petit capuchon, c'est la vis de purge (vis creuse)

On commence parvider les durites, donc là c'est simple: on branche un flexible transparent de diamètre 5mm sur la vis de purge qu'on met dans un récipient qui va récupérer le liquide de frein usagé (ici en l'occurence, propre d'un mois environ), on ouvre la vis (il ne faut pas la dévisser coplètement, 1/8 de tour suffit), et on pompe comme un sagouin sur le levier de frein.
[Image: 7.JPG]

Il faut penser à bien protéger toutes les parties plastiques car le DOT est super mauvais pour les peintures.
On commence par l'étrier le plus loin du MC. Puis on referme la vis de purge, on passe à l'autre étrier.
On vérifie que le bocal est bien vide. On peut pencher un peu la moto pour que tout le DOT s'écoule par le trou au fond du bocal.
[Image: 9.JPG]

Pour être sûr que les durites soient bien vides, on peut effectuer l'opération plusieurs fois. Quand on se sent prèt, on referme les vis de purge, on protège bien tous les plastiques et on commence à virer les durites. Là ça peut être mission super imposible si les vis qui tiennent les banjos sont grippées comme c'est le cas sur la mienne.

[Image: 10.JPG]

J'ai commencé par virer les vis aux étriers, imeccable, puis je me suis attaqué au répartiteur, j'ai réussi à avoir une durite, impossible d'avoir l'autre ni le répartiteur proprement dit. Puis la vis du MC là j'ai pleuré, vraiment grippée, j'ai cru à un moment que j'allais deovir tout remonter, et puis à force de coups de mateau etc, j'ai réussi à l'avoir.

On peut voir que c'est bien crade !
La vis qui tient le banjo:
[Image: 11.JPG]

Le banjo:
[Image: 12.JPG]

Bon, à partir de là, on monte les nouvelles durites:

D'abord, bien nettoyer les portées de joints:
[Image: 13.JPG]

Puis on monte un peu comme on veut. Pour ma part j'ai commencé par monter les banjos sur les étriers et sur le MC:
[Image: 14.JPG]

[Image: 15.JPG]

J'ai ensuite fixé les durites aux banjos:
[Image: 16.JPG]

[Image: 17.JPG]

Les durites sont un peu moins pratiques que les origines, elles sont un peu longues (enfin, mieux vaut trop long que pas assez).
[Image: 18.JPG]

On serre tout bien mais pas trop non plus (c'est en alu !), on vérifie que les vis de purge sont fermées, et on remplit le bocal avec le nouveau DOt:
[Image: 19.JPG]

A partir de maintenant, il faut bien surveiller que le bocal ne soit pas vide, le trou au fond ne doit plus aspirer la moindre bulle d'air, sinon il faudra recommencer la purge. Donc dans un premier temps, on laisse se remplir les durites. Deux écoles, soit on ouvre les deux vis de purges et on attend que ça coule, soit on fait directement la manip de purge, c'est à dire qu'on pompe 2-3 fois avec le levier, on ouvre la vis de purge et on la referme,n et ainsi de suite. Si on a un bidon de DOT qui peut se brancher sur la durite, l'idéal est de remplier la durite par la vis de purge, ça se remplit de haut en bas et il reste directement très peu d'air dans les durites.

Une fois qu'on a réussi à remplir à peu près correctement les durites, la phase de purge proprement dite commence. Il s'agit de virer les builles d'air contenues dans le DOT et qui nuisent sensiblement au freinage car elles se compressent très facilement, contrairement au DOT.

On commence par l'étrier le plus loin, on pompe trois fois (mais doucement, ps comme une brutasse, sinon l'air émulsionne avec le DOT et il faut laisser tout reposer, c'est la misère), puis on ouvre la vis de purge, on laisse sortir ce qui sort, et on referme. On fait ça jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bulles d'air qui sort avec le DOT.
Et après idem pour l'étrier le plus près.
Si on est pas super sûr de soi, on peut répéter l'opération alternativement sur chaque étrier. A la fin le levier doit être dur.

Voilà !

[Image: 5.JPG]
Straightliner
Jamais plus vite que ma peur
[Image: signcarre.JPG]
Répondre
#3
Et pour finir les réactions:

Citation :Premier petit essai: ben ça mord quand même bien mieux, tout de suite, et surtout quand on prend bien le levier, ça freine méchant, je n'ai plus le côté un peu spongieux, ce qui semble indiquer ques les anciennes durites étaient vraiment fatiguées après 7 ans de bons et loyaux services. Peut-être que remplacer simplement par des durites "origine" aurait eu le même effet, je ne sais pas ( et il faut voir le prix des durites origines, aussi). Il faudra aussi faire un test d'endurance.

Citation :Second apercu principalement corniche d'Or et N7 esterel, ca semble se confirmer, le freinage a vraiment une bonne tenue dans le temps. C'est bien puissant des qu'on tire le levier, bref je ne regrette pas mon achat ni ma matinee de bricolage (en plus il pleuvait )

Il me reste a confirmer tout ca sur le trace d'arsouille du midi du boulot pour voir si le changement est vraiment net apres 1h30 de freinages de trappeurs

Citation :Enfin, petit bilan apres une premiere vraie arsouille depuis le montage: pas de doute, le freinage est vraiment endurant, la poignee de faiblit pas meme apres 1h30 de bons freinages avec une bonne chaleur.

Au niveau mordant, c'est plus costaud aussi, au point qu'il va falloir que je m'adapte, parce que la le freinage avec deux doits a tendance a faire plonger la moto quasi des que je touche, plus qu'avant.

Donc, que du bon pour ces durites !

Citation :Suite au changement de ressorts et vidange de fourche, j'ai envoye des freinages un peu plus de trappeur, et la poignee a quand meme fini par ramollir un peu. Rien de bien mechant cependant, nettement moins qu'avec les anciennes, mais voila, pour dire que les durites ne sont pas non plus infaillibles, ca chauffe quand meme quelque part. C'est peut-etre plus lie au liquide de frein cette fois, je ferai la prochaine vidange avec du dot 5.1 pour voir si ca change...
Straightliner
Jamais plus vite que ma peur
[Image: signcarre.JPG]
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Mecanique] La BAR a Vilo Vilbrekin 14 7,861 13-05-2013, 12:04
Dernier message: Vilbrekin
  [MECANIQUE] Tuto Purge liquide de frein shef 0 3,910 05-05-2008, 14:13
Dernier message: shef
  [MECANIQUE] Revision 24000... Bud 4 2,813 05-11-2007, 06:26
Dernier message: shef
  [MECANIQUE] Ca sent le chaud et ca fume ! shef 5 2,847 28-09-2007, 17:24
Dernier message: shef
  [MECANIQUE] Ressorts Hyperpro sur SV650S shef 2 2,472 23-09-2007, 19:23
Dernier message: shef
  [MECANIQUE] Maitre cylindre radial PR19 Nissin shef 0 7,328 23-09-2007, 19:09
Dernier message: shef

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)